Recette de la fondue Savoyarde

Recette de la fondue Savoyarde

"Le Créateur, en obligeant l'homme à manger pour vivre, l'y invite par l'appétit, et l'en récompense par le plaisir."
Brillat-Savarin

Depuis que le fromage existe, il se mange fondu. Mais ce n'est qu’en 1699 que nos amis Suisses firent la description de ce plat ancestral qui devint avec la raclette, le symbole de leur identité.

Avant l’arrivée des supermarchés, la nourriture n’était jamais gaspillée. Tout était utilisé, ainsi fondre les vieux morceaux de fromages servait à ne pas les perdre, tout en se régalant.

Ainsi il n’existe pas une recette de la fondue, mais autant que de familles qui la préparent à leur goût. Nous vous proposeront donc ici quelques variantes de fondue sur la base de la recette de la fondue du plateau de Glières : Un succulent plat de résistance !

INGRÉDIENTS

Par personne : 250 grammes d’Abondance fermier ou plus de saveur d'Abondance affiné.
200 ou 150 grammes pour les petits appétits ou les enfants.

Vous pouvez varier les plaisirs et l’intensité du goût en mélangeant avec du Beaufort, de la Tomme, du Comté, du Reblochon, de l'Emmenthal, du Vacherin, de l’Appenzell, et même de la raclette.

Vin : Pour 1 kg de fromage 4 décilitres de champagne.

Mais vous pouvez utiliser du vin blanc sec de Savoie ou d’Alsace.
Ou même de l'eau, utilisée à la place du vin, comme se fait la fondue Fribourgeoise.

Pain : Environ une baguette de pain pour 3 personnes, acheté la veille.
Coupé d’avance, pour qu’il soit un peu sec, il tiendra mieux au bout d’une fourchette.

Des pommes de terre cuites à l’eau remplacent délicieusement le pain.

Autres ingrédients : Une gousse ou deux d’ail, du poivre, noix de muscade.

Mais on peut rajouter également de l’échalote, de la moutarde, des morilles, des ceps…
Et aromatiser à l’eau de vie ou au kirsch, etc.

PRÉPARATION

Écrasez les gousses d'ail au fond du caquelon pour commencer.
Râpez le fromage, ou le mettre en petits morceaux.

Ensuite chauffez le caquelon à feu doux ajoutez tout doucement le vin, tout en remuant régulièrement jusqu'à la fondu fasse une pâte un peu épaisse, puis poivrez et ajouter un peu de noix de muscade.

Si vous mettez trop de vin et que la fondue devient trop liquide.
Rattrapez le coup en rajoutant un peu de fécule de maïs (Maïzena) délayée dans un peu de gniôle.
Pour la variante : fondue Fribourgeoise, où de l'eau est utilisée à la place du vin. Surtout ne pas faire bouillir au risque de voir les différents ingrédients se séparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top